Dragon chinois

Partagez sur

Introduction

Le dragon (Lóng en chinois mandarin) est une créature de la mythologie chinoise. Il est symbole de puissance et il est souvent associé à l’eau, à la chance, au nombre neuf et à la royauté.

L’origine ou la légende du dragon chinois

La légende raconte qu’une carpe a vu une magnifique montagne et qu’un jour elle a décidé de nager jusqu’au sommet. Elle remonte les rapides et se retrouve bloquée à une chute nommée porte du dragon. Courageuse, elle réussit à franchir cette chute et se transforme en un dragon.

D’ailleurs plusieurs chutes d’eau et cascades en Chine sont désignées comme l’emplacement de ces "Portes du dragon".

Cette légende est utilisée pour enseigner la conduite et les efforts permettant de surmonter les obstacles afin d’atteindre le succès.

Une autre légende raconte que le dragon est originaire d’un alligator géant du fleuve Yangtze qui mesurait 2 mètres et qui était sensible au changement d’air ou de pression en se montrant lorsqu’il pleuvait.

Le dragon chinois, maître du climat et de l’eau

Dans la mythologie, le dragon chinois est associé à l’eau et à la pluie. Autrefois, en période de sécheresse ou d’inondation, les ministres du gouvernement encourageaient la population à faire des offrandes ou des sacrifices pour apaiser le dragon, soit pour demander la pluie ou qu’elle cesse.

Dragon chinois

Légende et symbole de l’empereur jaune

Le dragon se rapporte aussi à la légende de l’Empereur jaune (Huáng Dì) puisqu’il utilisait sur son blason un serpent. Chaque fois qu’il était vainqueur d’une tribu, il ajoutait l’emblème de son ennemi au sien, transformant ainsi le serpent en une créature composite, le dragon. Il fut immortalisé en dragon à l’image de son blason.

Les caractéristiques du dragon chinois sont un corps d’un serpent, les écailles et la queue d’un poisson, les bois d’un cerf, la face d’un qilin (créature mythique semblable à un daim avec le corps couvert de feu), des serres d’aigle et les yeux d’un démon. Presque toutes les images de dragons chinois les représentent jouant avec une perle de feu. On suppose que c’est cette dernière qui leur donne leur pouvoir et leur permet de monter au paradis.

Selon la légende, Huáng Dì n’est pas mort de vieillesse mais est monté au paradis sur le dos d’un dragon. C’est ainsi que le dragon est devenu un symbole de la puissance impériale.

Les Chinois considèrent Huáng Dì comme leur ancêtre et ils se nomment quelquefois les "descendants du dragon".

Il est aussi un symbole de l’empereur pour beaucoup de dynasties chinoises. Le trône impérial se nomme le trône du dragon.

A notre que seul l’empereur pouvait porter un vêtement frappé d’un dragon jaune à 5 griffes, symbole absolu du pouvoir. Autrefois, il s’agissait d’une offense si quelqu’un osait porter un vêtement avec un dragon qui pouvait mener jusqu’à la condamnation à mort.

Le nombre neuf

Le nombre neuf est souvent associé au dragon dans l’esprit des Chinois. C’est un nombre portant bonheur en Chine parce qu’en chinois il se prononce la même chose que le mot jiu signifiant longtemps ; avec l’idée que la vie dure longtemps.

Le dragon chinois est décrit en terme de 9 attributs ; à savoir 117 écailles 81 (9×9) mâles et 36 (9×4) femelles.

Le philosophe chinois Wang Fu vivant sous la dynastie Han a écrit que les caractéristiques du dragon sont issues de neuf animaux différents ; à savoir : les bois d’un cerf, une tête de chameau, les yeux d’un démon, le cou d’un serpent, le ventre d’un mollusque, les écailles d’une carpe, les griffes d’un aigle, les pattes d’un tigre et des oreilles de bovidé.

Selon la légende, le dragon avait neuf fils à la personnalité très différente.

En Chine, il y plusieurs endroits appelés "neuf dragons".

L’endroit le plus connu est probablement celui de Kowloon à Hong Kong. Il y a également le mur des neuf dragons avec la représentation de neuf dragons différents qui se trouve dans les jardins impériaux de la cité interdite à Pékin.

Signe astrologique

Le dragon est aussi un des douze animaux des signes du zodiaque chinois. Les personnes placées sous ce signe sont celles nées en 1952, 1964, 1976, 1988, 2000 et 2012. Il est le signe le plus populaire en Chine car il est le symbole de l’énergie, de la chance, de l’honnêteté. De plus, il est chanceux pour ce qui est de l’argent, ainsi qu’en amour.

On dit que le dragon est compatible avec les personnes nées sous le signe du rat, du serpent, du singe et du coq.

 
 

1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *