Pékin (Beijing)

 
 
 

Pékin ou Beijing, capitale de l’Empire chinois, ancienne cité impériale, est aujourd’hui un centre administratif, économique et culturel en pleine modernisation.

La ville est située au sud de la plaine du Nord, elle domine l’immensité mandchoue et la Mongolie-intérieure, tout en étant à proximité du berceau traditionnel de la Chine, les deux provinces de Shaanxi et Shanxi. Un accès direct à la mer de Chine avec le port de Tianjin, à une centaine de kilomètres, lui permet d’accéder au cortège des échanges internationaux.

Porte de la Paix céleste à Beijing

La ville compte plus de mille ans d’histoire, de la dynastie Liao aux Jeux Olympiques 2008. Les dynasties Ming puis Qing s’installent dans cette ville du Nord de la Chine, qu’ils appellent Beijing, la "capitale du Nord", tout en lui donnant sa configuration actuelle. En 1912, la République fait entrer Pékin dans la modernité. Période de division qui s’achève par l’invasion japonaise puis la guerre civile. La République populaire de Chine, proclamée en 1949, rend à Pékin son statut de capitale. À la fin des années 1950, de grands travaux transforment la ville. La mort de Mao Zedong, en 1976, ouvre une nouvelle ère, axée sur les réformes et l’ouverture. La modernisation s’accélère dans les années 1990. Le vieux Pékin et ses ruelles font place à des tours spectaculaires et à des prouesses d’architecture – mais Pékin a su garder ses traditions, mettre en valeur ses sites historiques et certains quartiers n’ont pas encore abandonné leur quotidien ancestral.

Dashilar à Beijing

Située à proximité de la Grande Muraille, Pékin abrite des palais, des jardins impériaux et des temples. De nombreuses réalisations architecturales et structurelles ont modifié la ville à l’occasion des Jeux Olympiques en 2008.

Cette majestueuse capitale séduit par sa grandeur, ses vestiges impériaux et son dynamisme.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *