Qipao, robe traditionnelle chinoise

La qipao désignait à l’origine le costume de cour des femmes mandchoues. Connue également sous le nom de "changshan", ce vêtement a initialement été conçue pour dissimuler les courbes des femmes.

C’est à Shanghai, au début du XXe siècle, que cette robe en soie prit sa forme actuelle : une robe longue, un col scindé en deux et une ligne au plus près du corps avec une ouverture sur une jambe.

2015-05-Shanghai-DuolunRoad-ChinoiseQipao-0001.JPG

Portée par les stars du cinéma pendant l’âge d’or de Shanghai, la qipao est devenue le symbole de la Chinoise élégante moderne des années 1920 avant de se démocratiser progressivement dans les années 1930 à Shanghai puis Hong-Kong avant de devenir le vêtement national dans les années 1950.

Symbole du capitalisme, synonyme de frivolité, de luxe et de bourgeoisie décadente, la qipao a été interdite en Chine sous Mao Zedong.

A la fin des années 1990, la qipao a connu une renaissance. Symbole de beauté intérieure, d’élégance et de charme, elle est encore portée par les femmes lors de certaines réceptions privées ou officielles.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *